Histoire Aucun produit dans cette catégorie.

Histoire

Les origines du Château Volterra sont merveilleusement empruntes de mystère et d’un brin de romance.

 Il est généralement admis que la construction du Château fut entreprise par un aristocrate anglais en 1890 – construction qui dura une vingtaine d’années. Selon la légende locale, il développa une vive passion pour une belle
 tropézienne fille de pêcheur et projeta d’ériger un véritable nid d’amour ; malheureusement, la romance pris fin avant que les dernières pierres du Château ne soient scellées. De nombreuses autres histoires, moins romantiques, incluent l’existence d’un certain anglais sans qu’aucune d’entre elles ne fasse office de vérité absolue car curieusement le nom de cet illustre inconnu n’apparaît sur aucun registre officiel. Si la raison de la construction du Château connu sous le nom de Château Camarat à cette époque est quelque peu obscure, son architecture est quant à elle sujette à de nombreuses documentations.

Son style, imposant et élégant, évoque les célèbres villas toscanes. Les pierres utilisées pour l’édification des murs du Château et des jardins en terrasse de style italien ont été acheminées depuis une carrière située dans l’Estérel au Cap Drammont par des tartanes tropéziennes (bateaux de l’époque). Des convois de mules transportèrent ensuite les pierres le long de la côte abrupte jusqu’au domaine.


 

En 1926, la propriété passa entre les mains de Léon Volterra, un imprésario parisien à la personnalité bien trempée, qui lors d’une visite à Saint-Tropez – déjà rendez-vous incontournable des célébrités – tomba amoureux d’une sirène, Simone. Tous deux se marièrent dans l’année.
Mr Volterra était propriétaire de 4 théâtres parisiens : le Casino de Paris, le Théâtre de Paris, le Théâtre Marigny et le Lido. Il orchestra également les carrières des jeunes étoiles Mistinguett et Maurice Chevalier, mis en scène les Folies Bergères, créa le Luna Park à la Porte-Maillot et acquit une écurie de chevaux de course.
Elu maire de Saint-Tropez en 1935, il n’avait que peu de temps pour s’occuper de ses fonctions officielles, préférant les déléguer à son épouse Simone Volterra. En charge de la promotion de la culture tropézienne et hôtesse infatigable, elle devint la figure emblématique de la région. Dans  les années 30 et 40, période faste du Château, de nombreuses célébrités, acteurs et artistes, fréquentaient régulièrement les lieux. Raimu, Joséphine Baker, Colette, Marcel Pagnol, Jean Cocteau et bien d’autres encore devinrent de semi-résidents. Plus tard, durant les années de guerre des figures emblématiques de la Résistance se croisèrent au Château. Peu après la guerre, le couple se sépara et le Château revint à Mme Volterra qui dû se séparer de parcelles afin de subvenir à ses besoins. Elle continua par la suite à recevoir acteurs, peintres et autres écrivains. A chaque période de noël Mme Volterra ouvrait les portes du Château aux ramatuellois. Quelques années plus tard et ce jusqu’à sa mort, elle devint une fervente supportrice du festival de théâtre en plein air où – à chaque représentation - elle occupait une place au premier rang.



Newsletter

Meilleures ventes

Toutes les meilleures ventes